Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Recherche

Articles Récents

15 août 2015 6 15 /08 /août /2015 12:01

14 août 2015

Plus de cinq mois ont passé depuis mon dernier article. Le temps passe de plus en plus vite et, corollaire, j'ai de moins en moins de temps pour écrire sur ce blog. Au mois de mars dernier, j'envisageais une épreuve officielle chaque mois. Cela ne s'est pas fait, pour des raisons diverses.

Le 21 mars 2015, j'ai couru les 15 kilomètres de Kerzers en 1:27.29,7, contre 1:27.50,1 en 2014 et 1:28.17,8 en 2013. Le but pour 2016 sera 1:27.00,0. Il est réconfortant de constater, les années passant, une certaine stabilité dans les chronos, voir une amélioration. A noter que le parcours est toujours identique, ce qui permet de comparer d'une année à l'autre. Il s'agissait de ma 18ème Kerzers consécutive. Je dois absolument, en 2017, boucler ma 20ème : je recevrai alors une médaille spéciale jubilaire récompensant cette régularité. Mon meilleurs chrono sur ce parcours date de l'année 2000 : 1:13.23,8. Plan d'entrainement pour Kerzers.

 

 

Diplôme Kerzers (il est bizarre d'y mettre le portrait d'inconnus...)

Vidéo. (Kerzers)

 

Au mois d'avril 2015, j'ai reçu mon 17ème diplôme consécutif de la fédération suisse d'athlétisme (1998-2014). C'est toujours également une satisfaction personnelle bien sympathique : elle témoigne du fait que la pratique de la course à pied me garde en bonne santé. Mois d'avril et mai : pas de courses officielles.

Diplôme de la fédération suisse d'athlétisme

Le 13 juin 2015, j'ai couru le semi-marathon du Trail de l'Absinthe (nouvelle dénomination du Défi du Val-de-Travers). J'ai couru les 21,1 km et 722 mètres de dénivelé (plus de 29 km/effort) en 2:30.36. En 2014, j'avais fait le semi de Lausanne en 1:59.24,3. La différence est due au dénivelé, à la chaleur excessive (déjà) et à un entrainement axé sur le 10 km. Compte tenu de ces paramètres, le résultat est satisfaisant.

A cet endroit, vous entrez le numéro de dossard 805 et vous verrez un résumé de ma course. Je trouve cet élément du site du Trail très intéressant. En haut et à droite de cette page, cliquez sur 'Palmarès Itra': il y a la des informations sur certaines de mes courses précédentes.

Avant le départ ...

Avant le départ ...

Pendant la course, rencontre avec les fées (nous sommes au pays de l'Absinthe...)

Pendant la course, rencontre avec les fées (nous sommes au pays de l'Absinthe...)

Au mois de juillet 2015, j'avais au programme l'épreuve cadette du Trail du Grand-Saint-Bernard (Verbier) : 29 km et 2500 mètres de dénivelé positif. En 2014, j'ai couru la distance en 7:21.41. Mon but pour 2015 était de 7:15.00. L'épreuve m'avait parue facile en 2014. C'est donc avec une très grande confiance que je me suis présenté au départ, à 13 heures à Liddes. A ce moment là, il faisait déjà 25 degrés (à 1'346 mètres d'altitude). Je suis arrivé au Col de Mille en 1:47.50 et à Lourtier en 3:49.20. Les chronos de 2014 étaient de 1:38.11 et 3:25.05. Il y avait donc un certain retard par rapport à 2014, du selon mois à la chaleur. A Lourtier, j'ai pris une pause plus longue (peut être dix minutes), puis je suis reparti, toujours assez confiant, même si je me sentais déjà fatigué.

Après les 1'160 mètres de D+ de la première montée sur le Col de Mille, je devais attaquer la 2ème montée de la Chaux, soit 1100 mètres de D+.

 

15 minutes après le départ (il faisait environ 30 degrés et le soleil tapait dur), les crampes ont commencé (cuisses et mollets) doucement d'abord, puis de plus en plus fort. Je savais qu'il me restaient environ 11 km à parcourir, dont 7-8 en descente. La barrière étant fixée à une heure du matin (il s'agit d'une épreuve 'initiatique' sans classement, je pensais dès lors à terminer 'au mental'. A un tiers de la montée, je n'en pouvais plus. J'ai décidé de m'assoir 5 minutes, puis je suis reparti. J'ai répété l'opération plusieurs fois. Je devais encore appeler l'hôtel afin de connaitre le code de l'entrée et j'ai décidé de le faire à ce moment. Un problème ne survenant jamais seul, voici que mon smartphone ne fonctionne plus : je n'ai donc également plus de moyen de communication s'il m'arrive quelque chose (accident) pendant la course. Je repars et tout les 50 mètres de D+, je m'arrête pour reprendre mon souffle. Est-il raisonnable de continuer ainsi alors que la nuit s'approche ? Après mûre réflexion, je décide de jeter l'éponge et je retourne à Lourtier.

Raisons de l'échec :

  • préparation insuffisante, tant en montée qu'en descente (en fonction du résultat 2014, je me rappelais, faussement, d'une course facile) ;

  • pas d'entrainement avec les chaussures de compétition et donc douleurs ;

  • panne matérielle (téléphone, obligatoire sous peine de disqualification) ;

  • chaleur (canicule).

Ici, un superbe film de l'épreuve 2015.

La principale finalité (et je dirai même la seule) des échecs, c'est d'en tirer les leçons pour se renforcer et vaincre la prochaine fois ! OK. Le 9 août 2015, j'ai Sierre-Zinal au programme, très belle course que je n'ai plus courue depuis 2003 !!!. L'échec n'est plus permis, puisque j'ai des invités : mes amis Sébastien et Caroline et mon filleul Louis seront là. je vais donc d'ici le départ faire du dénivellé. J'utiliserai pour cela la montée Hauterive-Chaumont, le long du funiculaire, qui présente une pente de 20% de moyenne (portions à 46%). Si vous êtes assidus de ce blog, vous connaissez déjà cet endroit, qui est décrit ici: Chaumont. D'ailleurs, depuis trois années, j'appelle cet endroit la 'piste Hoste', en hommage à mon copain Marc (c'est lui sur la photo).

Voici ci-dessous une capture d'écran (Garmin) montrant le dénivellé de cette pente. Ici, l'ascension de Chaumont est effectuée trois fois de suite. J'ai également fait des séances à deux et quatre montées.

 

Sierre-Zinal est à la porte et fera l'objet d'un prochain billet.

A bientôt, Jean-Louis

 

Trail de l'Absinthe et Trail de Verbier/Grand-Saint-Bernard 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Louis - dans Running
commenter cet article

commentaires

bonin 25/07/2017 14:09

Il y a de cela 2 ans j'étais un homme malheureux et malchanceux. J'avais divorcé avec ma femme il y a longtemps pourtant je l'aimais. Et j'ai parlé de ça sur internet pour avoir des conseils. Parmi tous les conseils que j'ai reçu une femme qui m'a conseillé de contacter un maitre suivit de son mail pour lui expliquer mon cas. Au début je n'avais pas confiance parce que j'ai déjà contacter beaucoup qui m'ont pas satisfait et quand je l'ai contacté, je lui ai expliqué toute la situation de ma femme et moi. Vous savez quoi?
Ce maitre m'a dit qu'il va me faire quelque chose pour que ma femme revienne. Et j'ai passé à quelques rituels.
Et bizarrement dans les sept jours à suivre ma femme est revenu en me suppliant de remarier avec elle, c'est un miracle pour moi en plus de ça j'avais des soucis au travail avec mon directeur tout ces problèmes sont finis et je suis en paix au travail et dans mon foyer. C'est le premier miracle que j'ai vu dans ma vie.
(pour tous vos petits problèmes de rupture amoureuse ou de divorce-maladie-la chance-les problèmes liés a votre personnes d'une manière-les maux de ventre-problème d'enfants-problème de blocage-attirance clientèle-problème du travail,porte monnaie magique,multiplication d'argent ou tant d'autres). Ce maitre est très fort avec lui ma femme est revenue et j'ai eu la satisfaction en 7 jours il est très fort surtout les problèmes de retour affectif.
C'est une personne sérieuse et honnête qui offre son talent a des personnes honnêtes qui sont dans le besoin d'appui spirituel pour avoir satisfaction a tous les problèmes de leur vie actuelle, soit pour s'assurer d'un lendemain meilleur avec leur famille.
je me permets de vous laisser son


Tel/whatsapp: +229 61 82 42 84
tel/viber:+229 61 82 42 84
tel: +229 61 82 42 84
Email: maitredjakpata@gmail.com