Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Recherche

Articles Récents

30 octobre 2006 1 30 /10 /octobre /2006 08:58
Bonjour,

j'ai été absent de ce blog plus d'un mois et demi! C'est que après l'UTMB, j'ai pris un peu de
repos concernant le jogging, puis j'ai repris une semaine de vacances et l'entraînement en
vue du marathon de Lausanne dont je vous parlerai dans un prochain article. Durant cette
semaine de vacances (du 16 au 22 septembre 2006), je suis allé faire deux excursions
à la montagne. Je vous présente ici la première, celle du 16 octobre.

Nous sommes partis tôt le matin pour gagner un endroit connu: Le Col de la Forclaz.
Celui qui surplombe la vallée du Rhône et Martigny, car il existe un autre col portant le
même non dans les alpes françaises.

L'idée était de faire le trajet Col de la Forclaz - Champex-Lac, via Bovine. Il s'agit donc d'un
tronçon fait à l'UTMB quelques semaines plus tôt, mais avec trois différences majeures:
nous avons marché dans le sens contraire de l'UTMB, de jour et avec un ciel immaculé.

Le début s'est passé à l'ombre du soleil et il faisait franchement frais.

Nous arrivons en vue du petit col Portalo et nous allons enfin nous réchauffer au soleil.

Le temps est magnifique, nous ne savons pas encore que cet été indien durera jusqu'aux portes de novembre.

Et voilà Bovine, dans les brumes matinales et automnales.

Les vaches sont déjà redescendues des hauts-alpages et la buvette de Bovine est fermée.
Pas de café...

Je ne me souvenais pas que ce chemin en balcon est en faux-plat, descendant aujourd'hui,
mais montant durant l'UTMB. J'étais ici à la fin de la deuxième nuit...

Nous venons de commencer à redescendre.

Le paysage change constamment. Nous sommes maintenant dans une petite combe ou la température doit bien de dix degré inférieure à ce qu'elle était 200 mètres avant.

Quelques heures après le départ, nous pouvons enfin nous sustenter un peu. Cette fondue
sur la terrasse du Club Alpin de Champex est un délice... Et ceci à près de 1'500 mètres,
au bord du lac, un 16 octobre. C'est génial!!!

Mais il ne faux pas oublier de regarder les beautés environnantes. Si ce n'est pas le paradis,
ça y ressemble...








Le fait de ne rencontrer pratiquement aucun déchet sur le parcours m'a donné une grande
joie. Je n'ai vu que deux ou trois papiers dont la nature laissait d'ailleurs à penser qu'il
n'étaient pas du fait des trailers de l'UTMB 2006.


A tout bientôt.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Louis - dans running
commenter cet article

commentaires