Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Recherche

Articles Récents

30 juillet 2006 7 30 /07 /juillet /2006 17:59
Bonjour,

l'accueil à Maison Vieille a été super. Il y a toujours une ambiance du tonnerre de Dieu chez Giacomo. Mais bon, j'étais un peu crevé. Dommage, parce que pendant la disco, y avait des ouvertures...

La nuit n'a pas été très longue, j'ai eu de la peine à dormir pour les raisons mentionnées dans l'article précédent. Dernier couché, premier levé! Comme je n'ai pas eu le temps de
préparer mon sac la veille, je le fait avant le petit déj! L'aube italienne est magnifique.

Le refuge est un peu kitsch, mais tellement sympathique.

Les préparatifs de départ s'accélèrent!

A 0815 nous partons (avec un peu de retard). But du jour: Champex-Lac! Une bonne trotte.
Mais ce matin, je me sens bien. Cependant, je compte y aller prudemment, compte tenu de
ce qui s'est passé hier. J'apprends d'ailleurs que Jean-Pierre a aussi eu des problèmes
d'estomac hier. Nous avançons d'ailleurs de concert un bon bout de chemin (jusqu'à Bertone).
La première partie du trajet consiste à descendre jusqu'à Courmayeur. Facile, et il ne fait pas encore chaud!

Courmayeur, vue du Col Chécrouit.

La traversée de Courmayeur et la montée jusqu'à la lisière de la forêt est un peu pénible en
raison de la chaleur naissante et du goudron. Enfin, nous commençons une fameuse montée jusqu'à Bertone.

Vue de l'entrée du tunnel du Mont-Blanc, depuis le balcon menant à Arnuva.

Sandrine et Jean-Pierre nous montrent que les chemins sont très escarpés...

Les paysages sont magnifiques, le Val Ferret italien est très sauvage. Il y a d'immenses étendues de rhododendrons et beaucoup d'insectes, énormément de papillons.

Tous ces rhododendrons ! Et quel parfum!

Un joli pont de bois pour m'sieur Duteil.

Et voila le Grand Col Ferret! De l'autre côté, la Suisse.

Je me prépare à prendre Sandrine en photo alors qu'elle me photographie! De vrais japonais!


Est-ce le glacier du Trient? En tous cas, il est du côté Suisse.

Jusqu'au col, j'ai couru en compagnie de Sandrine. Elle décide d'attendre Jean à cet endroit. Je m'élance donc seul dans la descente et c'est à la buvette de la métairie de La Peula que je rejoins Jean-Pierre et Marc. Nous allons ensemble jusqu'a la Fouly, puis mes deux compères prennent le large. Je rejoins seul Champex à une heure à nouveau assez tardive  (vers 21 heures). J'apprends que plusieurs personnes ont terminé la journée... en voiture.

Le format de la photo est un peu bizarre, mai bon. Ceci est la terrasse du Club Alpin, à Champex. Le paysage est magnifique, la terrasse est superbe.

Le repas du soir était tout à fait correct, le logement aussi, sans plus.

A bientôt pour le 3ème épisode.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Louis - dans running
commenter cet article

commentaires