Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Recherche

Articles Récents

12 mai 2006 5 12 /05 /mai /2006 14:29
Bonjour,

cloque, ampoule ou phlyctène, c'est la même chose: c'est une petite vésicule remplie de liquide qui se forme sous la peau à la suite de frottements répétés. J'ajoute à cette définition que la chaleur et/ou l'humidité peut favoriser l'apparition de cloques. Je n'en attrape pas souvent, mais depuis quelques temps, plus fréquemment, sans que je sache pourquoi. Pour un coureur, il est important de pouvoir rapidement régler ce problème, afin de reprendre l'entraînement le plus vite possible.

Avec ma méthode, les soins sur une cloque pas trop grosse permettent de recourir immédiatement.

En fait, lors de ma sortie OFF du 3 mai 2006, j'ai eu une petite cloque à un orteil et une très grosse au talon. Cette dernière était en fait un épanchement de sang qui s'est formé sous un gros cal que j'ai au talon. Je l'ai soigné comme une cloque et trois jours plus tard, j'ai pu recourir sans gêne aucune. J'aurais même pu y retourner avant, mais j'étais encore un peu fatigué de la sortie précédente.

L'épanchement de sang du talon.

Vous traiterez une cloque de la même façon: prenez une aiguille à coudre fine, stérilisez là, enfilez un fil de 15 cm environ, traversez la cloque avec l'aiguille et le fil à double en laissant dépasser le fil de 1 cm des deux côtés. Coupez le fil du côté de l'aiguille et laissez le en place. Il servira à drainer complètement l'ampoule. Pressez l'ampoule pour en faire sortir le liquide.

La cloque a été vidée.

Ceci fait, toujours en laissant le fil en place, recouvrir l'ampoule d'un pansement style deuxième peau, toujours en laissant dépasser le fil. Pour ma part j'utilise ceux de la marque Compeed. Il s'agit de pansements adaptés à ce genre de bobos. Ils sont recouverts d'une substance médicamenteuse qui accélère la guérison. Voyez avec votre pharmacien.

Ici, le pansement est grand, parce qu'il est adapté au talon. Il en existe une grande variété.

Le pansement reste en place deux-trois jours, même sous la douche. Après ce délai, il tombe et on est guéri. J'ai déjà couru, lors de petites cloques, immédiatement après les soins, sans aucune gêne.

A bientôt.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Louis - dans running
commenter cet article

commentaires